Accueil » Actualites » Inventaire et évaluation de l’offre œnotouristique dans les régions européennes viticoles

Inventaire et évaluation de l’offre œnotouristique dans les régions européennes viticoles


	
Traduire
15/05/2013 | oenotourisme

 

 

L’AREV a initié la première  étude sur l’offre d’œnotourisme en Europe. Cette étude est née d’un fort besoin d’information au sein des régions elles-mêmes et entre elles sur les actions menées en matière d’œnotourisme. Les régions viticoles doivent s’adapter face à l’émergence d’un autre mode de consommation et de découverte du vin, avec un potentiel de développement économique prometteur. Concurrencés par les vignobles du nouveau monde, qui met en valeur son savoir-faire et ses innovations, les vignobles européens doivent se servir de la richesse de leur histoire pour se faire connaître et partir à la conquête des marchés extra-européens mais aussi de proximité.

Vous trouverez ci dessous l'étude compléte, sa synthèse, ainsi que l'annexe contenant les données brutes des régions participantes

Communiqué de presse

L’AREV a initié la première  étude sur l’offre d’œnotourisme en Europe. Cette étude est née d’un fort besoin d’information au sein des régions elles-mêmes et entre elles sur les actions menées en matière d’œnotourisme. Les régions viticoles doivent s’adapter face à l’émergence d’un autre mode de consommation et de découverte du vin, avec un potentiel de développement économique prometteur. Concurrencés par les vignobles du nouveau monde, qui met en valeur son savoir-faire et ses innovations, les vignobles européens doivent se servir de la richesse de leur histoire pour se faire connaître et partir à la conquête des marchés extra-européens mais aussi de proximité.

Sur les 71 régions membres de l’AREV,  30 régions ont répondu à ce questionnaire, ce qui est à la fois significatif et très encourageant étant donné la multiplicité, la complexité et la dispersion des acteurs de la vigne en Europe.

Le cabinet allemand ETI, Europäisches Tourismus Institut a réalisé un inventaire exhaustif du potentiel de l’œnotourisme en Europe. Cette étude croise les données produisant une analyse de l’offre en matière de viticulture, tourisme et du tourisme du vin et de la vigne : densité de population, accessibilité, pouvoir d’achat, offre culturelle, facteurs climatiques…

On pourrait croire que le succès touristique des terroirs viticoles est lié à la notoriété des vins, ou à leur potentiel touristique classique : ce n’est pas forcément le cas. Les campagnes, le marketing, l’offre culturelle complémentaire ou gastronomique, le niveau d’hôtellerie, la densité des maisons de vin comptent énormément.

L’étude ne fait pas un classement des régions « phares » de l’œnotourisme, mais, grâce à une multiplication d’indicateurs, elle se veut un outil au service des régions membres de l’AREV afin de mieux appréhender leurs priorités à venir.

Le constat est très encourageant : Toutes les régions membres de l’AREV étudiées ont déjà un fort potentiel de développement dans le domaine de l’œnotourisme, et toutes les régions étudiées ont une marge de progrès.  Pour donner suite à cette étude, l’AREV souhaite passer à une nouvelle étape  et jouer un rôle moteur afin d’aider les régions adhérentes à connaître les priorités et facteurs clés du succès, et grâce à  la constitution d’un guide des bonnes pratiques, faire de l’œnotourisme un moteur du développement économique en Europe.

Des préconisations ont été faites : Cette étude sur l’œnotourisme émet en effet plusieurs recommandations afin de permettre aux régions membres de l’AREV  de  déterminer leur position sur le marché et accroître leur offre œnotouristique. Cette étude répond à une volonté des régions de :

  • mutualiser leurs bonnes pratiques et de travailler en synergie et non en  concurrence,
  • proposer une offre de service globale, d’un portail d’informations européennes sur le thème de l’œnotourisme.

Cette première étape constitue donc un inventaire quantitatif de l’existant, une image d’ensemble. Chaque région peut à sa guise compléter cette première partie par une analyse spécifique et qualitative.

 

L’œnotourisme, mariage du tourisme et du vin

Selon la charte européenne de l’oenotourisme, élaborée par l’AREV en 2006, l’œnotourisme regroupe les activités touristiques et de loisirs dédiées à la découverte  de la vigne, du vin et de son terroir.

Cette activité touristique liée à la culture du vin et de la vigne représente un potentiel économique énorme pour des régions rurales.  L’œnotourisme met en valeur le patrimoine naturel, la culture du vin et la volonté de transmettre cette culture. Attraction d’un paysage naturel et viticole, de ses entreprises, de ses produits, l’œnotourisme concerne tous les types de tourisme du plus populaire au plus haute de gamme.

Trois facteurs pris en compte pour le développement du potentiel œnotouristique :

  • le potentiel démographique et le pouvoir d’achat
  • 7  régions à potentiel très élevé
  • 11 à potentiel élevé
  • 9 à potentiel moyen
  • 3 à potentiel faible
  • L’accessibilité des vignobles  (par la route essentiellement)
  • 9 régions très accessibles
  • 18 régions accessibles
  • 2 régions moyennement accessibles
  • 1 région faiblement accessible
  • L’espace naturel
  • Attractivité pittoresque élevée et  conditions climatiques favorables : 6
  • Attractivité pittoresque élevée et conditions climatiques modérées : 18
  • Attractivité pittoresque moyenne et conditions climatiques modérées : 6

 

Le cocktail de l’œnotourisme réussi : Comme dans certains vins, le secret de la région viticole en matière d’œnotourisme tient à l’assemblage de divers ingrédients. La diversité favorise l’attractivité.

  • Sentiers pédestres et cyclables
  • Routes des vins : une seule en Alsace, Rioja, Alba, Pays de Loire ou Champagne-Ardenne, 6 en Rheinland-Pflaz, 24 en Languedoc-Roussillon
  • Etablissements de bien-être : Hôtels/ spa (69% ), établissements de balnéo thalasso, domaine thermal
  • Parcs à thème ou d’attraction : 94 en Rhône-Alpes, 53 en Andalousie, 1 en Rioja
  • Activités nautiques : canoë (52,6% de l’offre), voile (23,6%) …
  • Evènements culturels en relation avec le vin : ex : foire aux vins de Colmar, VITeff, Intervitis, Vinitaly
  • Monuments ou sites touristiques en relation avec le vin : ex : Musée de la vigne et du vin en Rioja.

Offre de loisirs supplémentaire : ski, bowling, cinéma, casino

Télécharger les fichiers